À propos
Vous êtes ici:   Accueil  /  Chronologie  /  L’éducation à la roulette russe? Sit-in devant la CRÉPUQ! – 27 mars
  • Les manifestants transportent un énorme carré de tissu rouge, sur la rue Sherbrooke.
  • Les manifestants transportent un énorme carré de tissu rouge, sur la rue Sherbrooke.
  • Des policiers du SPVM protègent les accès des bureaux de la BANQUE HSBC.
  • Les manifestants tiennent leur sit-in devant l'immeuble Loto-Québec, dont les accès sont protégés par les policiers du SPVM.
  • Les manifestants tiennent leur sit-in devant l'immeuble Loto-Québec, dont les accès sont protégés par les policiers du SPVM.
  • Une mère réconforte ses deux enfants devant les policiers, matraque à la main, protégeant les accès à l'immeuble Loto-Québec.
  • Les manifestants tiennent leur sit-in dans la bonne humeur.
  • Des manifestants sont assis sur la rue Sherbrooke.
  • Des manifestants sont couchée sur la rue Sherbrooke autour d'une pancarte de Line Beauchamp.

L’éducation à la roulette russe? Sit-in devant la CRÉPUQ! – 27 mars

Mardi 27 mars 2012, Montréal.

Face au silence assourdissant du gouvernement, tous assis pour se tenir debout! Depuis la manifestation historique du 22 mars qui a vu déferler pacifiquement des centaines de milliers de personnes dans plusieurs villes du Québec, cinq jours ont passé…

Mais le gouvernement n’a toujours pas bronché. Pas d’offre, pas de proposition, pas même un signe que le mécontentement, désormais populaire et social, a été entendu. Les contestataires se rendent à l’évidence : le nombre ne suffit pas. Il faut perturber la « machine », l’ordre établi. Du 26 au 30 mars, une multitude d’actions diverses sont organisées en ce sens aux quatre coins du Québec.

À Montréal, en ce 27 mars, le soleil se montre frisquet, quoique radieux. À l’appel de la FAÉCUM (Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal), les manifestants se rassemblent à 14 h à la station de métro Guy-Concordia. Ils marchent ensuite jusqu’à l’édifice Loto-Québec, qui abrite les bureaux de la CRÉPUQ (Conférence des recteurs et des principaux des Universités du Québec).

Une grande instance du savoir dans un haut lieu du jeu d’argent et de hasard? Oui. Cela ne s’invente pas!
Plusieurs milliers d’étudiants participent à cette manifestation placée sous le signe de la convivialité. S’asseyant dans la rue Sherbrooke, l’une des grandes artères de la ville, ils bloquent la circulation automobile devant l’édifice Loto-Québec placé sous haute surveillance policière. Le gouvernement fait la sourde oreille? « Crions, plus fort, pour que personne ne nous ignore! » rétorquent les manifestants. Peut-être les recteurs, réunis dans leur tour du hasard, les ont-ils entendus? C’est à voir…

En dépit d’une présence policière soutenue, on ne déplore aucun accrochage.

Manifestants nombreux + Perturbation pacifique + Bonne humeur = la combinaison gagnante?

Faites vos jeux, mesdames et messieurs…