À propos
Vous êtes ici:   Accueil  /  Chronologie  /  Dans l’antre du PM: Sherbrooke en rouge – 2 avril
  • Les manifestants se réunissent dans le Parc Jacques-Cartier.
  • Un manifestant grimpé au somment d'un grand arbre hurle dans sa trompette.
  • Les manifestants se réunissent dans le Parc Jacques-Cartier.
  • Un manifestant tient une pancarte où est inscrit « À vendre: l'Éducation ».
  • Les manifestants remonte le boulevard Lionel-Groulx.
  • La manifestation poursuit son chemin sur le boulevard de Portland.
  • La manifestation poursuit son chemin sur le boulevard de Portland sous les encouragement d'automobilistes.
  • Un clown est couché dans la rue alors que la manifestation s'avance vers lui.
  • Le manifestants passent sur le viaduc surplombant l'autoroute 410.
  • Le manifestants passent sur le viaduc surplombant l'autoroute 410.
  • Le manifestants passent sur le viaduc surplombant l'autoroute 410.
  • Le manifestants passent sur le viaduc surplombant l'autoroute 410.

Dans l’antre du PM: Sherbrooke en rouge – 2 avril

Lundi 2 avril 2012, Sherbrooke.

À l’appel de la CLASSE*, les manifestants portent la contestation au cœur même du « fief » du Premier ministre Jean Charest, dans la circonscription qui l’a élu député. La police défend lourdement les accès au bâtiment qui abrite ses bureaux; la manifestation reste néanmoins pacifique.

Sous le soleil, mais bravant de forts vents, plusieurs milliers de participants se rassemblent dans le parc Jacques-Cartier, sur les rives du lac des Nations. Le cortège défile ensuite rue King, puis boulevard Lionel-Groulx et boulevard de Portland. Son parcours se termine par une occupation du pont surplombant l’autoroute 410.
Après s’être assis quelques minutes sur l’asphalte pour bloquer la bretelle d’accès à l’autoroute, les manifestants se dispersent dans le calme.

* L’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) est une organisation de type syndical regroupant plus de 40 000 membres de différentes associations étudiantes des cégeps (établissements postsecondaires techniques ou préuniversitaires) et universités de tout le Québec. La CLASSE (Coalition large de l’ASSÉ) était une coalition temporaire mise sur pied en décembre 2011 pour combattre la hausse des frais de scolarité et coordonner les actions de grève de l’hiver 2012. Dissoute comme prévu à la fin de son mandat, la CLASSE permettait d’ouvrir les structures de l’ASSÉ à des associations étudiantes non-membres afin d’élargir le mouvement.