À propos
Vous êtes ici:   Accueil  /  Chronologie  /  Petits et grands contre la hausse – 18 mars
  • L'imposante foule, composée de gens de tous âges, descendent la rue Saint-Denis, à Montréal.
  • L'imposante foule, composée de gens de tous âges, descendent la rue Saint-Denis, à Montréal.
  • L'imposante foule, composée de gens de tous âges, descendent la rue Saint-Denis, à Montréal.

Petits et grands contre la hausse – 18 mars

Dimanche 18 mars 2012, Montréal.

Près de 30 000 enfants et adultes s’élancent à l’assaut des rues. Poupons, jeunes parents, personnes d’âge mûr et aînés dénoncent en chœur la décision du Parti libéral de Jean Charest d’augmenter les frais de scolarité de 1625 $ sur cinq ans.

Tenue à l’appel de la CLASSE*, la marche familiale commence vers 13 h au parc Lafontaine et serpente en dansant jusqu’au ministère de l’Éducation.

« Charest, t’es foutu! Les familles sont dans la rue! » La contestation commence à dépasser le bras de fer entre le gouvernement et les associations étudiantes. Elle traduit maintenant une grogne sociale portée par des enjeux plus larges. D’autant plus que Québécois et Québécoises défilent aussi dans d’autres villes : Alma, Québec, Sherbrooke…

Poussettes d’enfants et ballons qui volent au vent; foule bigarrée de tous âges, tous horizons; atmosphère conviviale et festive; présence policière plus discrète qu’à l’habitude : la manif idéale?

En plus, c’était le tout premier vrai jour chaud de l’année…

* L’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) est une organisation de type syndical regroupant plus de 40 000 membres de différentes associations étudiantes des cégeps (établissements postsecondaires techniques ou préuniversitaires) et universités de tout le Québec. La CLASSE (Coalition large de l’ASSÉ) était une coalition temporaire mise sur pied en décembre 2011 pour combattre la hausse des frais de scolarité et coordonner les actions de grève de l’hiver 2012. Dissoute comme prévu à la fin de son mandat, la CLASSE permettait d’ouvrir les structures de l’ASSÉ à des associations étudiantes non-membres afin d’élargir le mouvement.