À propos
Vous êtes ici:   Accueil  /  Chronologie  /  Manifestation familiale : papa, maman, casserole et moi – 2 juin
  • Manifestation-familiale-du-2-juin-2012-à-Montréal_002
  • Manifestation-familiale-du-2-juin-2012-à-Montréal_003
  • Manifestation-familiale-du-2-juin-2012-à-Montréal_001

Manifestation familiale : papa, maman, casserole et moi – 2 juin

Samedi 2 juin 2012, Montréal.

À l’appel de la CLASSE1, les manifestants se rassemblent à 14 h au parc Jeanne-Mance pour protester contre la hausse des frais de scolarité et contre la loi 12 (dite « loi 78 ») honnie. Le trajet n’ayant pas été remis aux autorités policières, la marche constitue d’emblée un acte de désobéissance civile. À peine amorcée, elle est d’ailleurs déclarée illégale en vertu du règlement municipal P-6.

Comme toujours, l’évènement draine à peine une poignée d’irréductibles, des énervés, des « professionnels de la manif ». On voit le genre. Combien, déjà? Bof!… Dans un grand élan de retenue peu coutumier de sa part, le SPVM (Service de police de la Ville de Montréal) s’abstient de fournir une estimation. C’est bien connu : quand on aime, on ne compte pas.

… Entre 20 000 et 25 000 personnes! Ça en fait, des désobéissants… Et quel exemple déplorable à donner aux enfants! Car cette manifestation familiale rassemble des gens de tous horizons, des jeunes, des vieux, des femmes, des hommes, des gamins qui trottinent, des bébés en poussette… Ah! Ça promet, tous ces délinquants en culottes courtes! Ça nous prépare un bel avenir…

Le mouvement des casseroles2 bat son plein (c’est le cas de le dire) et les ustensiles de cuisine ne désemparent pas, accompagnant les marcheurs d’un joyeux tintamarre à faire dresser les cheveux sur la tête en dépit du temps froid et pluvieux.

La casserole dans une main, le parapluie dans l’autre, les manifestants déambulent jusqu’au parc Molson à travers les quartiers résidentiels de l’est de Montréal, trempés jusqu’aux os… mais dans la joie, l’humour et la bonne humeur : « Ceci n’est pas une grève étudiante : c’est une société qui s’éveille… » À grands coups de cuillères en bois sur la batterie de cuisine!

1 L’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) est une organisation de type syndical regroupant plus de 40 000 membres de différentes associations étudiantes des cégeps (établissements postsecondaires techniques ou préuniversitaires) et universités de tout le Québec. La CLASSE (Coalition large de l’ASSÉ) était une coalition temporaire mise sur pied en décembre 2011 pour combattre la hausse des frais de scolarité et coordonner les actions de grève de l’hiver 2012. Dissoute comme prévu à la fin de son mandat, la CLASSE permettait d’ouvrir les structures de l’ASSÉ à des associations étudiantes non-membres afin d’élargir le mouvement.

2 Voir galerie « Manif de casseroles : symphonie en ras-le-bol majeur – 30 mai », http://printempsquebecois.com/manifestation-casseroles-anarchopanda-rabbit-crew/