À propos
Vous êtes ici:   Accueil  /  Et vous?

Et vous?

Manifestation nationale du 22 mars 2012, sur la place Jacques-Cartier.

Comment avez-vous vécu le Printemps québécois? Quels souvenirs en gardez-vous? Quelles réflexions le mouvement vous inspire-t-il? Quelles impressions les photos et vidéos de ce site suscitent-elles en vous?…»

Cette rubrique est la vôtre. Vous pouvez y exprimer en toute liberté vos états d’âme et témoignages. La parole est à vous!

Merci…

12 Commentaires

  1. laurence barthélémy dit :

    quel superbe site!!
    j’ai retrouvé durant ce merveilleux printemps un peu d’espoir quant à l’avenir…
    je suis issue d’une famille de militants d’extrême gauche français mais avais quelque peu délaissé la lutte au fil des dernières années, par fatigue et manque de conviction
    ma fille était en secondaire 5 et elle a découvert la véritable signification du militantisme et des luttes sociales…elle est sortie de cette expérience transformée à jamais… son regard politique sur le monde ne sera désormais plus le même
    par contre, j’ai réalisé qu’il manque un véritable parti au service des travailleurs et des opprimés sans lequel il est impossible de changer véritablement les choses…en effet, qui durant cette lutte a appelé les travailleurs, les chômeurs, les autochtones, les anglophones même!! à se joindre massivement au mouvement pour consolider nos forces et être en mesure de poursuivre le combat, une fois le gouvernement renversé et les jeunes de retour sur les bancs de l’école…
    je n’ai malheureusement entendu aucune voix lancer cet appel crucial

  2. Pierre GOUET dit :

    Fabuleux travail de Mario Jean/ Madoc. .Merci de permettre à une personne de Paris de se rendre compte que nos combats contre l’ultra-libéralisme, contre l’arbitraire de la police et des gouvernants est une juste cause. Je suis ému de voir avec quelle hargne la police bouscule, interpelle et offense le droit du peuple à manifester. Pourquoi n’y-a-t-il pas de pratiques de non -violence face à la brutalité des policiers. Je vous enverrais Lundi des photos d’une manifestation organisée par les forces de Gauche (Front de Gauche) contre les offensives malsaines d’un capitalisme qui se rend compte qu’il ne peut plus faire et agir comme avant et faire de nous des esclaves. Avec toute mon admiration. J’embrasse mes frères et soeurs de la belle province. Piero93

  3. jacinthe dit :

    Merci de nous faire revivre des moments si forts, une longue lutte jamais terminée qui se poursuivra longtemps. On a fait l’histoire, mais l’histoire n’est qu’à ces débuts. Super beau montage, positif, engagé et percutant !

  4. Alain Trempe dit :

    Le Printemps érable m’a donné l’occasion de mettre de côté mon militantisme de salon et de réveiller l’engagé social qui sommeillait en moi depuis trop longtemps. J’ai appuyé les étudiants dans leur combat contre ce régime corrompu qui a perdu toute crédibilité en participant aux manifestations du 22 du mois, de mars à juillet, à celle du 14 avril et à certaines manifs nocturnes. J’ai également participé à diverses activités reliées à ce mouvement social: Carré rouge devant les bureaux de Charest, french-o-thon au métro Mont-Royal, combat d’oreillers contre la hausse au parc Lafontaine, activités organisées par l’APAC Rosemont-Petite-Patrie au parc Molson, et j’en passe.

    J’ai aussi profité de la tribune que m’offrait Facebook pour écrire une article et faire part de mes commentaires au cours de ce Printemps historique en plus de créer une liste de lecture sur You Tube. J’ai également été témoin de la répression sauvage des forces policières, de l’injustice et de la haine féroce des autorités et des médias conventionnels, sans compter celle de citoyens qui préféraient demeurer endormis plutôt que de réaliser la portée sociale et les enjeux de ce Mouvement étudiant. Car c’était plus qu’une simple grève; c’était toute une société, toute une jeunesse qui se réveillait et prenait la parole après en avoir été privée pendant des années.

    Je suis très fier d’avoir fait partie de ce Printemps érable qui demeurera gravé longtemps dans notre histoire collective. Nous avons réussi à nous débarasser de Charest et des libéraux, mais il reste encore beaucoup à faire; même si la fête est terminée, la lutte se poursuit. Nous devons rester éveillés.

    Merci à tous ceux qui ont lutté avec les étudiants, et merci à Mario Jean et aux autres qui immortalisé sur images ce Printemps mémorable dont je garderai un impérissable souvenir.

  5. Jean-Louis Chabot dit :

    Je crois avoir rajeuni d’au moins 10 ans. L’implication massive des jeunes et des moins jeunes a été, et continue d’être une source d’inspiration. Celle de mes enfants m’a fait chaud au coeur et m’a conforté dans mes aspirations à une société plus juste, solidaire et soucieuse du respect des autres et de l’environnement.

    Je crois que mon retour aux études à temps plein à l’université Laval à l’automne 2011, à 71 ans, a été une véritable bénédiction. J’ai participé avec enthousiasme à plusieurs manifestations tant à Québec qu’à Montréal. Celles des 22 du mois étaient particulièrement énergisantes. Il y avait là tellement de beau monde, les yeux fiers et radieux.

    J’entreprends, le 21 janvier, ma 4e session à l’université et je suis toujours aussi motivé par mes études et je suis convaincue que tous ensemble, nous pouvons réussir à bâtir un pays durable dans lequel les quatre saisons sauront nous fournir l’énergie nécessaire à la poursuite de notre rêve : un monde meilleur pour tous.

    Merci Mario de préserver si bellement ces riches moments de 2012 et ceux qui suivront.

  6. TFB dit :

    Je finissais mon secondaire 5, quand j’ai vu mes amiEs Facebook adopter le carré rouge comme photo de profil.
    Je me suis questionné, j’ai lu, j’ai débattu, je suis sorti, j’ai manifesté.
    Du printemps érable, j’ai appris l’engagement social, découvert la lutte, gouté à l’injustice.
    J’ai appris la haine de l’autorité, des médias poubelles.
    J’ai aperçue l’oppression systématique.
    J’ai appris le dégout des urnes.

    Merci pour les images, j’ai hâte de contempler les prochaines.

  7. Francine Breton dit :

    Merci, Un documentaire extraordinaire qui donne la parole à des milliers de gens. Ce contenu deviendra, j’en suis certaine un récit d’histoire qui sera étudier dans les écoles du Québec. Vous faites œuvre très utile pour l’évolution du Québec qui doit se souvenir du Printemps érable. La force du nombre pour changer le monde !
    Je vais prendre mon temps pour lire, écouter et visionner tout le site. Encore une fois Merci.

  8. Lucie dit :

    Merci pour tout! C’est vraiment beau. Merci beaucoup!

  9. Vincent Rioux dit :

    Des images ahurissantes, un historique frappant et bien détaillé…
    Bravo pour votre travail!

  10. RM dit :

    Superbe site! Il y en a tellement maintenant, il faudrait faire un site des sites de type Carrés rouge. C’est comme les livres, il y aura une bibliographie à faire, les chansons, il y aurait une compilation à faire et maintenant les expos, il y aurait une visite guidée des expos à faire.

    J’ai participé à quelques manifestants durant le Printemps érable. (Je ne suis pas du tout gêné d’utiliser cette expression, car nous avons ainsi récupéré et dé-canadianisé l’érable en ce faisant, en nous associant par le fait même non pas au « Canada », mais plutôt au(x) Printemps arabe(s) ) J’ai participé notamment aux manifs du 18 mars, à celle du 22 avril, puis à de nombreuses casseroles de quartier, dans Homa. Les photos et les vidéos prises des casseroles du coin de la rue chez moi ou des manifs de casseroles sont éloquentes. Notre quartier s’est levé, lui aussi, contre la loi 78 devenue ensuite la loi 12. Mon fils de 15 ans a lui aussi participé à de nombreuses manifs, parfois même contre mon propre avis. Il a beaucoup appris de cette lutte et en reste parfois encore amer, à cause de son résultat vu comme étant parfois insatisfaisant.

  11. Isabel M. dit :

    Le printemps québécois a été un moment d’éveil pour beaucoup de québécois\québécoises. Ça m’a fait plaisir de voir ENFIN le peuple s’unir dans les rues devenues rouges. Pour moi le printemps érable a d’abbord été l’espoir, la solidarité entre les petits, les grands, les étudiant(e)s, travailleur(se)s, la jeunesse et les têtes blanches. Ça a aussi été un coup de mattraque, de bouclier, du poivre, des gaz lacrymo, la peur dans mes yeux et dans ceux de mes camarades. Une loi qui brimait nos droits et notre liberté d’expression, mais qui a fait résonner les casseroles sur les balcons puis dans les rues partout au Québec. Éventuellement Line est partie, suivi de Charest.. et la hausse a été (pour le moment) bloquée, et la loi spéciale, annulée. La lutte n’est pas terminée, mais on peut être fiers d’avoir continué pendant plus de 6 mois, sous le soleil comme dans la pluie et le froid. Je suis tellement heureuse d’avoir fait partie de ce moment historique et d’avoir des souvenirs en photos et en vidéos grâce à MADOC. Merci à toi.. et à tout le monde qui a lutté ce printemps!

  12. Stan Nourel dit :

    Bravo pour ce beau site. Depuis Paris j’ai passé presque toutes mes nuits en direct devant mon ordinateur avec vous du 8 mars jusqu’à fin juin… « Heureux d’un printemps »… ÉRABLE! Continuer votre Ré-évolution…
    http://sol-quebec-paris.jimdo.com/

Répondre à Vincent Rioux Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *